Avec la fin de l’hiver, arrive le printemps ! Le retour des beaux jours, mais aussi des fleurs. Assortir ses ongles avec une tenue liberti grâce à un vernis sobre, c’est bien, mais qu’en dites-vous si on passait à l’étape supérieure et qu’on faisait de vraies fleurs sur nos propres ongles ? Une par-ci par-là, ou plein partout, il y en a pour tous les choix.

Pour ma part, j’ai voulu les assortir avec une robe rouge à fleurs jaune, donc mes couleurs sont dans les mêmes tons, mais bon, cela ne reste qu’un exemple.

 

 

 

IMG_2903

J’ai donc utilisé du rouge foncé model OWN comme fond. Le seul souci de ce vernis est qu’il est dur d’accéder à une couleur unie. Il est simple à appliquer, mais la couleur coule dans tous les sens. Ensuite, j’ai pris du vert un peu foncé pour un pastel, GOSH pour faire la tige et les feuilles. L’ironie est que sur le bouchon, des fleurs ont été dessinées. Enfin bref. Pour les pétales de la fleur, j’ai choisi du jaune moutarde Biguine. Pas fana de l’application, mais la couleur est superbe. On croirait avoir de la vraie moutarde sur les doigts. Et pour le cœur de la fleur, du taupe OPI. Bon, là, rien à redire, il est super !

 

IMG_2901

 

 

On commence par appliquer base et couleur de fond. Ensuite, grâce au pinceau du vernis directement s’il n’est pas trop épais, on dessine une sorte de rond étoilé en guise de fleur. Pendant qu’il sèche, on prend un pinceau (très fin cette fois) et l’on trace la tige, un peu courbe. N’hésitez pas à utiliser toute la surface de l’ongle. Et puis on dessine des feuilles. Une de chaque côté de la tige, collées aux pétales ou plus loin en quinconce. Par contre, si vous souhaitez faire plusieurs fleurs sur une même main voire un même ongle, je conseille d’éviter les tiges, qui pourraient trop en faire. Enfin, on fait un petit point taupe au cœur des pétales. Souvent, le cœur et plus foncé que les pétales, mais après, tout dépend aussi des goûts.

Et voilà, le tour est joué ! Une jolie main pour une jolie tenue. Encore mieux ? Avec des habits basiques, on est quand même à la pointe de l’été.